Photos aériennes, prise deux

Vendredi soir, j’ai fait un premier essai de photos prises au bout d’une perche. Samedi, j’ai ajouté un mécanisme me permettant d’appuyer à distance sur le déclencheur, et je suis parti à la chasse toute la journée. J’ai pris un total de 495 photos, mais je vous montre les 30 meilleures.

En voici une que j’aime:

Hôtel de ville de Montréal

Je ne suis pas passé inaperçu avec un perche dans les mains, et j’ai pu discuter avec beaucoup de curieux. Plusieurs ne faisaient que passer en me regardant avec un gros sourire, mais d’autres me demandaient ça servait à quoi. Le plus drôle était toujours de les voir lever les yeux pour tenter de comprendre. Quelques-uns ont trouvé ça ingénieux, et j’ai été photographié plusieurs fois. J’ai l’impression que quelques personnes vont, comme moi, copier l’idée 🙂

J’ai aussi proposé à certains de les prendre en photo, et les seuls qui aient refusé sont les espanols, avec qui j’ai eu beaucoup de difficulté à communiquer malgré mon cours d’espagnol. J’espère pouvoir me débrouiller mieux que ça lors de mon voyage en espagne dans quelques semaines!


Préparation d’un voyage en Espagne

Andréanne et moi sommes allés fouiller la bibliothèque nationale à la recherche d’inspiration et de conseils pour notre voyage en Espagne. Nous avons laissé la voiture au métro Beaubien, mangé tranquillement un pita Shish Taouk chez Amir.

Escaliers suspendus de la bibliothèque nationale du Québec

Ayant suivi un cours d’espagnol à l’automne 2006 par plaisir et par défi, je tenais à visiter un pays hispanophone. Je pensais à l’Amérique du sud, mais Andréanne préfère visiter l’Espagne. Je pourrai donc continuer mon apprentissage de l’espagnol, qui reste très rudimentaire. N’empêche, je me sens beaucoup mieux préparé que si je n’avais pas pris de cours, et Andréanne devra compter sur moi une fois là-bas.

Nous avons entendu parler de Barcelone par Myriam, qui a étudié en urbanisme à l’Université de Montréal et qui nous expliquait comment l’architecte Ildefons Cerdà avait planifié l’expansion de la ville.

J’aimerais voir un "nouveau tramway", mais à première vue il n’y en a pas dans ce coin.

Andréanne ne sait pas encore quand elle pourra prendre deux semaines de congé, mais nous partirions soit mai-juin ou en août. Comme le mois d’août est chaud, on préfère partir au début de l’été. Ce sera notre premier voyage en avion ensemble, dix ans après s’être connus.


Retour à l’école

J’ai décidé de suivre un cours d’espagnol, et j’ai eu mon premier cours aujourd’hui, après le travail, à l’UQAM. Malgré une alarme désagréable provenant du corridor, le cours fût intéressant, et le rythme est excellent. Il y a des gens comme moi, qui n’y connaissent presque rien, et d’autres qui ont une petite base. Contrairement au cours de finance donné par mon employeur, les « rapides » n’accélèrent pas trop le rythme au détriment des autres.

Je trouve plaisant de voir des débutants poser plein de questions, et il y a beaucoup d’échanges entre la classe et le professeur. On participe en répétant tout haut, et le professeur pose des questions en espagnol à chacun de nous. Nous sommes environ 25 étudiants, ce qui est raisonnable.

Je ne sais pas encore si je vais retenir grand-chose. Réciter l’alphabet n’est pas facile, car il y a plusieurs différences avec l’alphabet français, notemment des sonorités nouvelles, et des lettres qui se prononcent parfois de la même façon (b et v, par exemple). On a vu beaucoup de vocabulaire, qui demande un bon effort de mémorisation. Je vais devoir relire mes notes, c’est certain, et faire quelques exercices dans le manuel, écouter ce qu’il y a sur le CD du manuel, et visiter le site web du cours, où il y a une bonne quantité de contenu didactique.

J’ai rencontré Guillaume, un ingénieur civil qui songe à se faire transférer en amérique latine. On a parlé un tout petit peu espagnol…

  • Como te llamas?
  • Me llamo Nicolas.
  • De donde eres, Nicolas?
  • Soy de Montréal. Soy quebequense.

Je vais devoir trouver comment écrire des lettres avec de nouveaux accents!

Écouter ce billet.