Photos aériennes, prise deux

Vendredi soir, j’ai fait un premier essai de photos prises au bout d’une perche. Samedi, j’ai ajouté un mécanisme me permettant d’appuyer à distance sur le déclencheur, et je suis parti à la chasse toute la journée. J’ai pris un total de 495 photos, mais je vous montre les 30 meilleures.

En voici une que j’aime:

Hôtel de ville de Montréal

Je ne suis pas passé inaperçu avec un perche dans les mains, et j’ai pu discuter avec beaucoup de curieux. Plusieurs ne faisaient que passer en me regardant avec un gros sourire, mais d’autres me demandaient ça servait à quoi. Le plus drôle était toujours de les voir lever les yeux pour tenter de comprendre. Quelques-uns ont trouvé ça ingénieux, et j’ai été photographié plusieurs fois. J’ai l’impression que quelques personnes vont, comme moi, copier l’idée 🙂

J’ai aussi proposé à certains de les prendre en photo, et les seuls qui aient refusé sont les espanols, avec qui j’ai eu beaucoup de difficulté à communiquer malgré mon cours d’espagnol. J’espère pouvoir me débrouiller mieux que ça lors de mon voyage en espagne dans quelques semaines!

Publicités

Photos aériennes

J’avais été impressionné par quelque chose comme ça il y a quelques mois. Le principe est de jucher une caméra sur une perche. Ça permet des superbes prises de vues avec peu d’effort, et avec une lentille fisheye, c’est encore plus impressionnant. Certains vont même jusqu’à embarquer l’appareil photo sur un cerf-volant, et se fabriquent un bidule qui permet d’orienter l’appareil photo une fois dans les airs.

Ce soir, après quelques jours de brume dans le cerveau, j’ai décidé de sortir et de me faire plaisir. J’ai utilisé la perche servant à nettoyer ma piscine et j’ai bidouillé en 15 minutes quelque chose d’utilisable. J’ai commencé derrière chez moi, puis j’ai tenté de marcher dans la rue avec ma perche. J’ai eu peur de toucher des fils à haute tension, et il y avait beaucoup trop de fils (isolés ceux-là) qui traversaient la rue, alors je suis allé sur Jean-Talon.

Rue Jean-Talon, vers Viau

J’ai fait surtout des vidéos, parce que pour prendre une photo, il me fallait atteindre l’appareil, activer le temporisateur (10 secondes), remonter la perche, pointer et attendre. Je vais probablement faire un petit montage avec Kino pour vous montrer ça. Ça branle un peu quand je marche, je perds un peu le contrôle dans le vent, mais c’est plus drôle qu’une photo!

D’ailleurs beaucoup de gens ont levé la tête pour voir ce que je faisais. Moi aussi d’ailleurs je devais regarder en haut pour éviter les obstacles.

Prochaine étape? J’aimerais ajouter un déclencheur à distance, et me promener quelques heures un peu partout – dans le vieux port, peut-être. Voulez-vous m’accompagner?

Mise à jour: J’ai fait un montage vidéo de ce que j’ai pris. C’est rien de trippant à regarder, mais ça donne une idée.